• *** Association des Habitants du Braden ***

    Bonjour tout le monde!

    Découvrez ci dessous les actualités de l’Association

Coteau du Braden: réalisation

Le projet de création d’une vigne est né en 2004, porté par l’Association des Habitants du Braden, qui est gestionnaire de la vigne. L’animation est assurée par la section « Les Amis de la vigne » qui compte plus de 100 adhérents et une quarantaine de « parrains ».

Les « Amis de la Vigne » ont financé le lancement de cette opération en faisant souscrire des « bons de soutien » entre 2005 et 2008. Ce bon donnait droit à une bouteille de Coteau du Braden de la première vendange pour chaque année de souscription. Ensuite à partir de 2009 seules les adhésions annuelles financent leurs activités. Le mécénat d’entreprises locales aide également à la bonne marche du Coteau du Braden.

Le terrain est propriété de la Ville de Quimper et du Conseil Départemental du Finistère pour une surface de 2245 m². Il est. exposé sud – sud-est et  est situé à proximité d’un grand parking d’utilisation facile à l’occasion des manifestations diverses organisées autour de la vigne.

Le terrain en pente douce vers le sud, est constitué d’un sol limono-argileux, il est coplanté de chardonnay (640 pieds) et de pinot gris (220 pieds) greffés sur Riparia gloire de Montpellier. La collection s’est enrichie de 5 pieds de gamaret , à la demande du professeur Carbonneau. Pour l’anecdote 3 pieds de carignan, et 3 pieds de counoise, ainsi que 4 de pieds de pinot beurot complètent la collection. Les ceps, plantés au printemps 2006, sont palissés en lyre, ce mode de conduite de la vigne est bien adapté à la situation septentrionale du lieu  malgré les nombreuses contraintes qu’il génère et les coûts induits.

La taille est de type Guyot double. 4 brins par baguette porteuse. Vendanges vertes en juillet suivi d’un contrôle avant vendanges afin d’éliminer les grappes pouvant être atteintes par la pourriture grise.

Les premières années, nous avons été aidé par à Mr DAVIAU, ancien viticulteur en Anjou.

L’entre-rang est enherbé, les tontes sont régulières afin de bien contraindre la vigne. Le binage est effectué très fréquemment par les membres actifs.

Dans une région où cette parcelle de vigne est unique, le recours à un filet de protection est absolument nécessaire pour éviter un pillage en règle des raisins à leur maturité par les oiseaux. Le filet est posé à demeure et est déployé en général début d’août.

Les traitements sont à base de souffre micronisé et de bouillie bordelaise. Seuls les produits autorisés en jardinerie sont utilisés.

Les vins issus des vendanges sont des blancs, vinifiés pour partie en monocépage (chardonnay et/ou pinot gris selon les années, la quantité obtenue et la qualité). La vinification est conduite dans un chai proche de la parcelle, restauré et aménagé par l’association . La mairie de Quimper, propriétaire, a fourni une subvention de 25 000 €, charge aux membres actifs de l’Association de mener à bien et selon leur convenance la rénovation de l’ancien bâtiment de ferme qui était en ruine. Les travaux ont débutés en 2010 jusqu’à l’été 2011. A noter que la rénovation de la façade a fait l’objet d’un accompagnement par l’AFOBAT de Quimper. Cette tâche a fait l’objet d’une formation en travaux pratiques. Depuis, des travaux d’aménagements et d’enjolivement des environs du chai ont été  réalisés.

Le chai est équipé d’une cuve de refroidissement de 1000 litres ( un ancien tank à lait cédé pour un prix symbolique), de deux garde-vins de 1 000 L et un de 500 L. Un système d’inertage au gaz carbonique, d’un système refroidisseur à serpentin et  d’une pompe rotative complètent l’équipement technique

Une cave a été installée, pratiquement entièrement  enterrée et donnant des conditions de conservation optimales.

La première vendange a eu lieu en 2009. Les vendanges se déroulent fin septembre, début octobre en fonction de l’état des grappes et de la météo ! La région restant humide, la pourriture grise n’est pas chose rare !

L’élevage est réalisé par quelques membres actifs : fermentation alcoolique, puis soutirage en cuve, bâtonnages sur plusieurs mois.

Les cuvées peuvent être différentes :

  • soit l’assemblage chardonnay-pinot gris se fait au moment des vendanges, après débourbage séparé.
  • ou bien chaque cépage est débourbé séparément puis assemblé pour la fermentation
  • ou le chardonnay et le pinot gris sont élevés séparément puis assemblés ou non en fin d’élevage.
  • Après tests, les assemblages peuvent avoir des proportions différentes.

La mise en bouteilles se fait en général courant mai. Elles est entièrement manuelle et réalisée par les membres actifs et les adhérents qui souhaitent participer ou découvrir une activité spécifique.

Suit fin mai ou début juin l’étiquetage : chaque année les étiquettes sont élaborées par un membre actif et depuis 2009 la faïencerie Henriot Quimper accompagne le Coteau du Braden en fournissant des thèmes de sa création. D’autres réalisations ont vu le jour avec des photos, des peintures mais surtout avec le Lycée du Paraclet à Quimper : une classe de terminale en Arts appliqués a planché sur le sujet au cours de l’année 2017-2018. Le millésime 2017 porte le fruit du travail des étudiants.

Les bouteilles sont ensuite entreposées dans la cave en attendant la remise de la dotation annuelle qui revient à chaque adhérent.  Cette dotation est variable chaque année. Pour chaque millésime, elle dépend de la production globale ( en 2012 il n’y a pas eu de production!), du nombre de cuvées et du nombre d’adhérents à servir. C’est l’occasion, fin juin,  pour les adhérents de visiter la vigne et le chai, découvrir le nouveau millésime et d’échanger avec les membres actifs.

Le reste du stock est conservé en cave, géré par un membre actif. Il sert aux diverses manifestations et à agrémenter les nombreuses visites  et réceptions, tout au long de l’année.

Rédaction septembre 2019 (RF)

Les commentaires sont clos.